BROKATOF
le blog collectif des membres du collectif
Espigoule : bien plus qu’un film !
Categories : Artistes Brokatof | Auteur : Jerome

En 1999 sortait sur les écrans français « Les 4 saisons d’Espigoule« ,
premier film d’un jeune réalisateur, Christian Philibert, tourné caméra à l’épaule,
sans véritable budget,dans un petit village provençal avec ses vrais habitants.

 

Le film, toujours à la frontière entre documentaire et comédie, raconte une année de la vie du village d’Espigoule. Il est un véritable objet cinématographique inclassable, une sorte de mélange entre un film de Pagnol, « C’est arrivé près de chez vous« , un épisode de « Strip Tease » et « Astérix et Obélix » !

Le succès est modeste, mais les critiques sont très bonnes et le public des premiers curieux lance un bouche à oreille qui aujourd’hui encore perdure efficacement.

Très vite le film, de par sa forme atypique, ses répliques qui font mouche et sa rareté (peu de copies en salles) connait un phénomène comparable à celui des films cultes !

Arrivent alors au village les premiers « fans » venus spécialement des régions voisines, boire un verre chez Jean Marc, le patron du café du cours. Car « les 4 saisons d’Espigoule » a cette particularité, rarissime dans le cinéma, que vous pouvez vous rendre dans ses décors réels et y croiser en vous baladant les personnages du film.

Les Espigoulais sont accueillants et les curieux ne sont pas déçus du voyage. Beaucoup y retourne régulièrement, entraînant leurs amis. Commencent alors des soirées très festives au village, des concours de boules, des chasses au phacomochères improvisées dans les collines et des enterrements de vies de garçons…

Le nom d’Espigoule entre très vite dans la toponymie des lieux.
Plusieurs commerces des allentours portent son nom ainsi qu’un lotissement. De nombreux musiciens et groupes de la région lui consacrent une musique ou une chanson. Plusieurs vidéos y sont réalisées. Un jeu de rôle librement inspiré (les Légendes d’Espigoule, croisement entre l’univers du film et celui du « Seigneur des Anneaux« ) voit le jour, ainsi qu’une boisson alcoolisée et des recettes de cuisine qui vont contribuer à renforcer sa notoriété.

L’une des choses les plus étonnantes est la pose d’un véritable panneau, Espigoule, à l’entrée du village, offert par le Conseil Général qui consacre ainsi officiellement la naissance de la 154e commune (imaginaire) varoise.
En 2011, le phacomochère, animal mythique d’Espigoule, fait son entrée au Muséum d’Histoire Naturelle du Var.

La bande annonce du film :
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=GV41PqFS794&feature=plcp[/youtube]

Le Festival d’Espigoule

En 2009, pour fêter les 10 ans de la sortie du film en salles, une énorme fête anniversaire est organisée par la municipalité et une équipe de bénévoles.
En 3 jours de fêtes ce sont environ 5000 personnes venues des 4 coins de la France qui viennent assister aux animations, projections et concerts gratuits en plein cœur du village.

Le succès est tel que les années suivantes, d’autres festivals sont organisés. Toujours dans le même esprit de festivité et de gratuité.


Cette année, pour la 4ème édition du festival d’Espigoule, l’événement c’est aussi la diffusion de la bande annonce du nouveau film de Christian Philibert. Après « les 4 saisons d’Espigoule » et « Travail d’Arabe« , il reprend la caméra pour un nouveau film qui débute dans le village d’Espigoule, parmi ses habitants, pour nous entraîner ailleurs… Mais où ?

 

En attendant les prochaines informations sur ce nouveau film dont la sortie est prévue pour 2013, rendez-vous au Festival d’Espigoule les 6 et 7 juillet prochains et inscrivez-vous à la newsletter « le journal d’Espigoule » sur la page officielle du film et de son réalisateur :  www.espigoule.com

 
Vidéo de fans réalisée pendant le Festival d’Espigoule en 2009 :
[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xc8kf2_mariage-barbu-a-espigoule-10-ans-d_shortfilms?start=0[/dailymotion]

 Mise à jour :
La bande annonce du nouveau film « Afrik’Aïoli » est visible sur ce lien :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=qNio7-DK4-0&feature=g-all-lik[/youtube]

Retrouvez sur ce lien une interview de Michel Korb, le compositeur de la bande originale du film : http://brokatof.com/coups-de-coeur/michel-korb-compositeur/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

The revolution will not be televised Le documentaire PressPausePlay a tourné en 2011 dans de nombreux festivals et raflé quelques prix bien mérités, il est depuis quelques jours visible en intégralité sur Vimeo, voir ci-dessous (en anglais je sais, mais si on veut changer le monde il faudra bien un langage commun, les Suédois, Islandais […]

« Un collectif d’artiste basé sur un réseau d’échange » voici une formule qui définirait très bien le collectif Brokatof. Pourtant, dans cet article, ce n’est pas de nous que nous parlons, mais bien d’un autre collectif, le collectif Blues’up. En quelques mots, le collectif Blues’up rassemble des musiciens indépendants venus des quatre coins de la planète […]

Appel du collectif LA PAZ, qui a réquisitionné un hameau et 5 hectares dans le Gers Le monde d’après… Nous assistons ces dernières années à un drôle de phénomène. Une logique établie comme un idéal indépassable se retrouve brutalement mise en question. Un rêve sublime qui finalement tourne au cauchemar… Aujourd’hui, nous ne savons plus […]