BROKATOF
le blog collectif des membres du collectif
Le faineant total
Categories : Artistes Brokatof | Auteur : boutroskatof

Madame, Monsieur,

Par la présente lettre, je viens solliciter votre attention car je suis non-demandeur d’emploi, et je cherche à ne pas trouver de travail…

Voilà comment commence la « lettre de non-motivation » qu’on peut lire sur le site de Naïm alias L’1consolable, rappeur et chômeur décomplexé comme il l’assume pleinement. Et pour que voyez un peu l’espèce de gros faineant qu’on a recruté dans le collectif Brokatof, observez un peu:

 

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=O0dtaZtwk_g&feature=related[/youtube]

Voilà de quoi énerver le MEDEF sur quatre générations…
C’est que l’animal ne se laisse pas enfermer facilement dans la roue du hamster puisqu’il développe, arguments et analyses à la clés, toute une panoplie d’astuces pour en faire le moins possible. Déserteur de la société de consommation et de l’aliénation du travail salarié, il préfère explorer les marges d’un système qu’il regarde paisiblement s’écrouler du fond de son canap’. Son credo? vivre de peu tout en percevant l’allocation RSA. Son crime? Profiter des aides sociales sans scrupules. Son art? assumer ça et en faire du rap apaisé et… reposant, ce qui est loin de courir les rues dans ce style de musique populaire qui déploie ses angoisses trop souvent dans l’urgence. Le rap? L’1consolable s’en moque en chambrant de sa chambre les plus connus des poseurs de la « game », dans un battle qui nous rappelle qu’en hip-hop on peut triompher des mastodontes en quelques salves webcamisée:

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=cp7NQvHx9K0[/youtube]

Quand il est rentré dans les bureaux de Brokatof, il est allé directement s’asseoir près de la machine à café sur le divan de la salle d’attente. Notre DRH l’a convoqué mais il s’est mis à nous faire un rap sur la voituro-pyromanie qui nous a laissé pantois. « Interroger les pratiques professionnelles des métiers de la culture?« , « imaginer un statut de l’artiste? » on était en plein dedans! Cela cadrait exactement avec les objectifs de notre consortium… Alors on lui a fais un chèque de 25 000 euros direct pour pas se le faire piquer par le Real de Madrid. Il est maintenant chargé de développement de projets collaboratifs de recherche sur les synergies opératoires de résiliences post-industrielle, un poste a plusieurs K€ ça va sans dire (ce qui n’a pas manqué de susciter déjà de vives jalousies chez Brokatof). Depuis on l’a plus revu, quelqu’un l’a eu au téléphone, parait qu’il bosse chez lui…

 

Le site de l’1consolable

 

1 Comment to “Le faineant total”

  1. […] ne comprend pas. Alors que dans les locaux de Brokatof, L’1consolable, notre fameux « rappeur, traceur et chomeur décompléxé » passe son temps […]

Laisser un commentaire

On voudrais bien vous parler de l’énorme boulot du crew BBOYKONSIAN mais avant toute chose, lâchez votre souris, ou votre scalpel si vous êtes chirurgien (ou votre marteau piqueur si vous étiez sur un chantier) et tendez l’oreille… écoutez comment ça rap à l’aise sur ce thème fondamentalement hip-hop par excellence, comme quoi on peut […]

Nous vous présentons la vidéo « Modou Taxi » Un clip de présentation d’un Guide et Taxi Brousse Sénégalais qui se met en scène à la façon du film « Drive » sur une musique électronique de Ocko, compositeur membre du collectif Brokatof Efficacité, rapidité, discrétion. REK ! Modou Taxi sera sur les écrans en 2013 aux côtés de […]

Un des chantiers du collectif Brokatof est de réfléchir sur les pratiques professionnelles du secteur artistique. Bien que le collectif ne soit pas réservé aux artistes, il est, de fait, majoritairement constitué de ce sympatique genre d’individus et je souhaite parler ici de ce secteur économique en pleine révolution (numérique?). Il y a quelques temps […]