BROKATOF
le blog collectif des membres du collectif
Joe Vitterbo, Lo-Fi Attitude
Categories : Coups de Coeur | Auteur : Jerome

Joe Vitterbo est un artiste complet, comme on les aime ici sur BROKATOF et qui se revendique fièrement DIY (Do It Yourself)
A la fois compositeur, producteur, graphiste et photographe, les créations qu’ils donnent à voir et à écouter sur son site internet forment un univers bien cohérent, que l’on pourrait qualifier de « Lo-Fi attitude « 

 

Joe Vitterbo nous offre aujourd’hui en écoute gratuite les 23 pistes de son nouvel album « SOMETIMES YOU HAVE TO STICK WITH THE OLD SCHOOL WAYS »

23 plages musicales (dont plusieurs intermèdes), qualifiées d’Hip Hop instrumental, qui réussissent à nous faire traverser un univers urbain, sombre et poisseux ou se mêlent habilement samples très funky 70’s, rythmiques et scratches Trip Hop plus ancrées milieu des 90’s.

46 minutes et 44 secondes d’un patchwork musical, qu’on aurait souhaité plus long, mais conçu comme un souvenir de voyage au milieu d’éléments sonores et tous horizons et toujours débordant de références nostalgiques,  flirtant avec certaines des meilleures productions de DJ Cam, DJ Shadow, du projet collectif UNKLE, ou même par moment des Beastie Boys.

Nous vous invitons à découvrir et écouter l’album sur ce lien :
http://joevitterbo.wordpress.com/new-album/


Vous pouvez également écouter les Remix de Joe Vitterbo sur cette page

1 Comment to “Joe Vitterbo, Lo-Fi Attitude”

  1. SHIRÂZI dit :

    Un plaisir solitaire….à partager sans modération !!!

Laisser un commentaire

Bonjour à tous ! Qui dit fin d’année dit récapitulation ou bilan de ce qui c’est passé les 12 derniers mois… Tout y passe : les films, les bêtisiers, les livres etc. Et comme les tops sont à la mode cette année c’est à moi de vous proposer mon top 5 des meilleurs albums sortis […]

  « Vive les Cons ! » c’est le nom du dernier One Man Show du comédien Gérard DUBOUCHE. Un spectacle co-écrit et mis en scène par Christian PHILIBERT.   Un spectacle à la fois drôle et caustique, proposant une galerie de personnages vitriolés qui sont, ils font bien le reconnaitre, une sacrée bande de Cons ! […]

Je vais au festival de Cannes environ une fois sur deux, au gré de mes disponibilités professionnelles intermittentes ou de mes moyens financiers. J’y ai toujours été en tant que « professionnel de la profession », en l’occurrence technicien curieux de s’immerger dans le panorama annuel de ce qui est censé se faire de plus pointu dans […]