BROKATOF
le blog collectif des membres du collectif
Les Candidats
Categories : Coups de Coeur | Auteur : boutroskatof

Pour le festival d’Avignon, cette année, la pièce que je ne conçois pas de rater c’est celle là, « Les Candidats » de Sarah Fourage, mis en scène et interprété par Machine Théâtre. Une plongée dans un monde ou on ne dit plus « chômeur » ni même « demandeur d’emploi » mais désormais « candidats ». Une histoire de mise en concurrence et de « développement personnel express », avec un maitre de stage aux méthodes très particulières…

Machine Théâtre à pris pour habitude de pratiquer un excellent « art dramatique » depuis 2002, dans un état d’esprit authentique de troupe, c’est-à-dire, d’une volonté de travailler au delà des carrières personnelles, de collectiviser et de partager les tâches tous ensembles. Et pas grand chose ne leur fait peur à Machine Théâtre, qu’il s’agisse de monter des auteurs actuels (Marion Aubert, Sarah Fourage) ou des classiques (Henry 6, Platonov), rien ne les empèche d’investir les « platasses » (nom qualifiant la scène en jargon professionnel) ensemble, de créer des scénographies, des lumières et des sonorités à la hauteur de l’idée qu’il se font d’un certain théâtre.

Les Candidats c’est du 7 au 28 Juillet 2012, à 20h20 tous les soirs à « L’Adresse », au festival d’Avignon.

flyer les candidats machine théatre avignon

2 Comments to “Les Candidats”

  1. Jerome dit :

    J’étais l’an dernier présent pour l’excellente pièce, « le Roi nu », je retournerais donc volontiers voir cette nouvelle pièce cette année.

Laisser un commentaire

Elle est où la baballe? hein c’est qui qui? c’est qui qui le gentil toutou à sa mémère? c’est qui qui? hein? c’est qui qui? C’est Richard Gotainer le toutou à sa mémère? Non c’est pas le Gotainer le kiki à sa mémère! Hein c’est qui qui alors? Bouyouyou qu’il est mignon le toutou! Elle […]

Rien que « ça gère » à Grenoble, voilà ce qu’il s’y fait entre les alpes, ça vaut le déclic ;) I Try – L'Europe du Hip Hop par makonation

Conservasons, un projet participatif pour la préservation de notre mémoire sonore   Dans la société de sur-consommation dans laquelle nous vivons, jeter un objet détérioré ou obsolète est devenu une triste banalité quotidienne. Aujourd’hui, la mode est aux écrans plats et il ne se passe pas une semaine sans me trouver face à ce genre […]