BROKATOF
le blog collectif des membres du collectif
L’important c’est le Parkour
Categories : Coups de Coeur | Auteur : boutroskatof

Pour ceux qui préfèrent kiffer le chemin plutôt que de stresser toute la vie à attendre une succession d’arrivées. Pour ceux qui préfèrent sauter les barrières horizontales et verticales des limites mentales d’architectes-urbanistes oubliés.
Pour ceux qui on pris au premier degrès cette phrase entendue partout « dans la société, pour trouver du travail il faut savoir rebondir ». Pour tout ceux là Brokatof a choisi deux videos de Parkour où on y voit des « brutes » (en la matière) y déployer leurs talents dans des milieus très urbains comme dans des endroits plus villageois (et ça fonctionne aussi). On a un peu peur pour eux mais finalement, ces bien une sensation de confiance et de maitrise énorme que l’on ressent lorsqu’on les voit s’envoler.

Lets’jump:

Mention spéciale pour le salto du chat sur le canapé (à Brokatof on aime bien les lolcat, on vous en fera une sélection bientôt, c’est promis ;)

Dans la video suivant on voit qu’on peut descendre des escaliers plus vite que d’habitude pour aller chercher les factures dans la boîte aux lettres et que, finalement, avec un peu d’espace, on peut même faire du parkour d’intérieur:

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=TFGitPHTpRU&feature=youtu.be[/youtube]

1 Comment to “L’important c’est le Parkour”

  1. broka-j dit :

    Pour compléter cet article, voici « le Petit Parkour », un sport Mortel comme ils disent dans cette publicité pour une boisson : http://www.youtube.com/watch?v=TZEaGHogRVc

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Ces derniers mois, plusieurs affaires liées à des héritiers d’Artistes ont été relayées dans la presse. Que ce soit les héritiers de Marvin Gaye qui devraient recevoir plus de 7 Millions de Dollars sans avoir composé la moindre note, les héritiers de Picasso qui veulent récupérer les croquis (non signés et non dédicacés) que […]

Pour finir en douceur ce long week-end, voici une jolie petite curiosité trouvée sur internet. Dans son film « Fenêtre sur Cour » (1954), le réalisateur Alfred Hitchcock filme essentiellement de façon subjective le point de vue de son personnage principal : Un photographe cloué sur sa chaise roulante qui passe ses journées à épier ses voisins. […]

Pour ceux qui préfèrent kiffer le chemin plutôt que de stresser toute la vie à attendre une succession d’arrivées. Pour ceux qui préfèrent sauter les barrières horizontales et verticales des limites mentales d’architectes-urbanistes oubliés. Pour ceux qui on pris au premier degrès cette phrase entendue partout « dans la société, pour trouver du travail il faut […]