BROKATOF
le blog collectif des membres du collectif
Motus & bouche Cousue
Categories : Coups de Coeur | Auteur : Jerome

Le film « The Artist » aura connu un succès phénoménal, mais à mes yeux, son plus beau succès est celui de permettre aux Sourds muets d’enfin pouvoir partager avec leurs amis « entendants » les mêmes émotions aux mêmes moments devant une même projection de cinéma.

Aujourd’hui, une association Vauclusienne Signes 84 et l’association NYNOS, oeuvrant toutes deux pour l’aide des Sourds muets, ont eues l’excellente idée d’organiser un concours de Courts métrages Muets et de les diffuser le 3 juin 2012 devant un public et jury « différent ».

 

Pour participer, il faut envoyer un Court métrage muet (entre 5 et 10 minutes maximum) avant le 20 mai 2012.
Le Concours et gratuit et ouvert à tous.

Votre contact : pauline.preveau@gmail.com
Téléphone
: 06 62 31 84 12

Faire un court métrage Muet est un excellent exercice de style.
J’espère que les membres du collectif Brokatof et beaucoup d’autres réalisateurs tenteront cette expérience.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’histoire démarre en 2009, quand un petit groupe de personne décide d’acheter à plusieurs une action Casino pour avoir le droit d’assister à l’assemblée générale des actionnaires du groupe et y poser des questions taquines du genre  » pourquoi les dividendes des actionnaires ne cessent d’augmenter alors que les salariés triment pour des salaires de […]

Le Ferry « Napoléon Bonaparte » à Marseille à subi hier des rafales de mistral exceptionnellement fortes, si bien qu’il à percuté le quai, cassé ses amarres et qu’on s’affaire actuellement à ne pas le laisser couler. Heureusement pas de victime mais une image que les marseillais ne sont pas prêt d’oublier tant ce gigantesque Ferry de […]

Ça y est, j’ai enfin trouvé comment qualifier ce que fait Dubamix… on peut appeler ça du « Dub-Documentaire ». Alors, peut-être que l’appellation existe déjà mais moi je trouve que ça colle parfaitement à l’univers artistique de ce combo de banlieusards productifs. L’adjectif « documentaire » est à prendre au plus beau sens du terme, c’est-à-dire une production […]