BROKATOF
le blog collectif des membres du collectif
MYRDDIN
Categories : Coups de Coeur | Auteur : Fabrice D.

Du vrai flamenco, une fois…

Myrddin n’est pas encore une star dans le monde du flamenco, et le sera-t-il un jour au delà du cercle des afficionados, c’est une question qui peut se poser.
Au vu du mouvement qui se dessine ces dernières années dans la production musicale estampillée « flamenco » , cet homme fait un peu figure de génie excentré, tant musicalement que géographiquement. Myrddin est belge, issu d’une famille de musiciens. Sa mère, son grand père, et son père -qui joue et collectionne un nombre affolant d’instruments- sont les personnages d’une maison habitée par la musique. Myrddin témoigne qu’il fut à une époque difficile de se forger un chemin, au sens propre du terme, dans la maison complètement saturée d’instruments. L’art n’y est pas un luxe, ni un divertissement, c’est le coeur qui bat, la valeur première. Quand à se forger le chemin au sens figuré, le processus fut semble-t-il assez irresistible. Après avoir taté de la clarinette assez jeune, le garçon emprunte une guitare de son père vers l’âge de 15 ans, et lui demande de lui transmettre quelques rudiments relatifs au jeu flamenco. Un voyage vers le sud et l’enseignement de Manolo Sanlucar lui permettent de puiser à la source. Rapidement, une écoute aux portes par le père lui fait comprendre que le fils est déjà loin, très loin, en train de mettre en place un langage qui a non seulement assimilé la tradition flamenca d’une manière très authentique, mais se singularise par une recherche et une créativité non confinées aux gimmicks du genre..

 

Excentré, mais pas excentrique.

 

The De Cauter Family dans Miscelaneous par L’homme semble presque gêné d’être traversé par tant de grâce et tant d’inspiration, lors d’une interview ou à la fin d’un morceau. Ses vidéos postées sur sa chaine youtube montre un musicien tout simple, emmitouflé dans des gros pulls évoquant une Andalousie frappée par une période glaciaire, mettant en ligne près d’un feu sacré des bouts de musiques qui le sont tout autant, des improvisations témoignant du processus à l’oeuvre, ou encore un morceau de bonne année accompagné par sa fille au violoncelle. La musique reste familiale, quand bien même elle atteint des sommets de beauté et de créativité. Parfois, le son est à peine audible, qu’importe, sa musique n’a aucun besoin d’être flatée.

La production musicale actuelle met en avant un flamenco qui fait les yeux doux à la pop, parfois de manière heureuse, parfois au détriment du « Duende », cette âme qui ne se pose pas la question du beau, mais celle de la justesse du positionnement de l’artiste. Myrddin est à contre courant de cette tendance. Sa musique déroute, demande à l’oreille de s’élargir, comme celle de chaque grand musicien en son temps ( Bach, Ravel, Debussy, Coltrane,etc…) . Elle est flamenco plus que beaucoup d’autres, car le compas ( le rythme propre au flamenco ) et le Duende sont là. Rafael Riqueni dit de sa musique qu’il n’a jamais entendu quelque chose d’aussi authentique. Harmoniquement, cependant, c’est aussi nouveau et miraculeux que vingt centimètres de neige à Grenade. Myrddin semble contempler la musique qui le traverse, comme un canal assez ouvert pour que de tels développements harmoniques puissent opérer.

Le coeur du flamenco a décidé de battre en Belgique, et il y bat très chaud…

Image de prévisualisation YouTube http://www.dailymotion.com/video/xfme85

Ses vidéos sur youtube :

http://www.youtube.com/user/flamencowboy/videos

Son myspace :

http://www.myspace.com/myrddinmusic

Se procurer son dernier album :

https://www.lasonanta.eu/en/flamenco-clases-de-guitarra-dvd-partituras/myrddin-lucia-nieve.html

 

1 Comment to “MYRDDIN”

  1. broka-j dit :

    Merci pour cette belle découverte ;-)

Laisser un commentaire

dessinos

Ici on aime particulièrement les œuvres qui transcendent les formats, qui jouent avec les supports ou qui utilisent de nouvelles dimensions d’expression qu’il n’était pas possible d’explorer avant l’avènement du numérique. Aller sur ce lien, cliquez sur la dernière image (la grande) et déplacez votre souris en maintenant le clic enfoncé (clic and drag)… bonne […]

L'Amir'Al

A découvrir aujourd’hui, en penchant l’oreille du coté de Marseille (encore!), cet artiste à suivre qui a sut déjà se faire un petit nom localement. Il s’appelle L’Amir’Al et nous offre une petite vue d’ensemble authentique et intense. Tour d’horizon, rappé à sa manière, des réalités urbaines, sur fond de réflexions personnelles. Du rap sincère […]

autruche

Une réflexion m’est venue ce soir, le froid est-il arrétable? enfermable? internable? A t-il le droit d’atteindre de telles températures? Nous n’avons pas le droit de rouler à plus de 130 km/h sur l’autoroute alors pourquoi lui aurait le droit de descendre au dessous de moins 10 par exemple? Les joueurs de hand-ball n’ont pas […]