BROKATOF
le blog collectif des membres du collectif
PONY TAYLOR en interview
Categories : Coups de Coeur, Interview | Auteur : Jerome

Contrairement  a ce que l’on pourrait imaginer en les écoutant, Pony Taylor est bien un groupe français !

Très inspirés par la musique des 60’s et 70’s les 5 membres du groupe originaire d’Avignon nous proposent un nouvel album « How to fold paper in half twelve times » disponible dans les bac à partir du 21 mai 2012.
Un disque qu’on qualifiera de « British Pop Rock »  bourré de gros sons de guitares, de batteries explosives, de superbes lignes de basse bien grasses et de lignes mélodiques d’une terrible efficacité.

Leur démarche : pérenniser le son et le travail des groupes emblématiques du Rock Anglais (je ne donnerai pas de nom car on ne peut pas les réduires à quelques influences).
Car oui, plutôt que de simplement s’en inspirer, Pony Taylor prend le relaie de ces groupes disparues trop tôt et continue à travailler avec les outils de l’époque, poussant le perfectionnisme jusque dans le choix de leurs instruments de musiques, des effets et des mixages sur d’excellentes compositions et orchestrations qui font mouches !

Alors Pony Taylor, futur groupe référence de la musique rétro de demain  ? Rien que ça !
Ne ratez pas les « 5 frenchies frogs » sur CD comme en Live, mais en attendant, voici une petite interview pour Brokatof :

 

les membres du groupe

  – Tout d’abord votre nom Pony Taylor, on y décèle de l’humour destiné à la génération des 80’s. Votre musique faisant plutôt référence aux années 60’s et 70’s, il y a t’il un message caché à comprendre ?

Non pas particulièrement. C’est plus une private joke en référence à un jeu de mot plutôt moyen sur la chanteuse Bonnie Tyler qui a en effet marqué notre adolescence dans les années 80 (mais pas dans le bon sens…)

– Comment définiriez vous votre style musical ?

On appelle ça de la pop tout simplement… Il y a un petit coté soul, un petit coté Powerpop aussi…

– Depuis quelques années, pas mal de groupes avec le mot « Pony » ont été crée. Comment expliquez-vous cet engouement soudain ?

Le hasard ??? je sais pas… en tout cas on a pas fait exprès, on ne savais pas que les groupes en pony allaient pulluler à la surface du globe  … on a pris ce nom fin 2004 en fait avec mon frère Olivier pour faire des petitees démos et je ne connaissait certainement pas l’existence des Pony RunRun ou New Young Pony Club (sous reserve qu’ils existassent déjà à cette époque)…

– Vous êtes des puristes des sons originaux du rock et de la pop. Jusqu’à quel point êtes vous prêts à pousser la ressemblance ?

Jusqu’aux rouflaquettes…

– Vous vous revendiquez du mouvement des Mods, pourriez vous en quelques lignes nous expliquer qui sont les mods ?

On a tous fait parti de ce mouvement de jeunes quand nous étions jeunes justement… après le dicton mod dit « mod un jour, mod toujours » alors on doit l’être encore un peu …

Le mouvement mod est apparu à la fin des années 50 en Angleterre et a duré jusqu’àu milieu des années soixante. Les premiers mods (pour modernes) écoutaient du jazz, du blues et ont ensuite glissés sur la soul et le rythm and blues voire le ska jamaicain :  la musique noire donc.
Les mods, jeunes prolétaires anglais principalement, s’habillaient de manière très classe avec des fringues italiennes et se baladaient en scooter (vespa ou lambretta)
Ce mouvement est devenu très à la mode pendant le swinging London et a un peu perdu son sens originel en devenant plus proche du pop art et de ce genre de choses…
Les mods ont ensuite glissés vers le psychédélisme, les beatniks ou bien vers les prémices du mouvement skinhead (qui à l’origine n’est pas du tout un truc raciste mais un mouvement lié à la musique jamaïcaine)
Le mouvement a resurgit dans les années 80 avec des groupes tels que The Jam ou The Secret Affair… C’est une manière de voir les choses avec une certaine esthétique… Nous avons aimé ça à l’adolescence et ça nous a suivi…
pour caricaturer, c’est un sorte d’internationale des mecs avec des coupes de douilles et des scooters en quelque sorte – rien de politique là dedans (si ce n’est un profond rejet du racisme, naturel quand tu écoutes de la musique noire) – mais il y a des mods dans de nombreux pays et tout le monde se retrouve autour de goûts communs.
On a donc écouté des groupes mods (Small Faces, Kinks, Jam, Prisoners etc…) et plein de trucs 60’s pendant des années. Mais on a toujours été intéressés par la pop au sens large et pas que par les trucs mods ou northern soul. On aime des trucs très divers en fait…

Le nouveau clip  » Vidéogame » extrait du nouvel album :
Image de prévisualisation YouTube

– Une de vos compositions « Ultrabright » (inclue dans le nouvel album) a été reprise avec succès en version électro par DJ Zebra. Comment vivez vous le succès de cette chanson interprétée sur scène par un autre artiste ?

Très bien, d’autant plus que DJ Zebra est un très bon ami à nous et qu’il n’oublie jamais de déclarer nos droits à la Sacem. De plus il passe très très souvent des morceaux à nous dans ses émissions radio. Ce mec est adorable et on lui sert de backing band de temps en temps sur de très belles dates…

– Votre univers graphique et plus précisément vos pochettes d’album sont particulièrement soignées, comment définissez vos choix ?

Ça c’est le domaine de Cyril, notre organiste… Il est génial et on lui laisse carte blanche. Il nous demande toujours notre avis mais c’est toujours super …

– Comment voyez-vous l’avenir pour la scène musicale française ?

Le truc nouveau c’est que maintenant on peux chanter en anglais et que ça ne dérange plus personne vu que les maisons de disques ne signent plus de groupes. Je trouve les groupes actuels moins complexés vis a vis des anglais ou des américains… nous commençons à nous rapprocher des pays nordiques où des groupes comme Eggstone, les Cardigans, Blue Van ou même ABBA ne se sont jamais positionnés comme suédois mais comme artistes pop avant tout…

Pour en savoir plus sur PONY TAYLOR :

La page internet de Pony Taylor
Leur page facebook

Ou trouver leur nouvel album ?

Disponible dès le 21 mai 2012 en CD, Vinyl et numérique.
En CD sur Fnac,Virgin, Amazon etc…
En vinyle chez Clifford records (Espagne)
ou directement auprès du groupe

En Numérique sur itunes, amazon, fnac, deezer etc…

 

Image de prévisualisation YouTube

 

MAJ le 12/09/2012 (3 titres live du groupe)
Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Féfé

Bonjour à tous ! Qui dit fin d’année dit récapitulation ou bilan de ce qui c’est passé les 12 derniers mois… Tout y passe : les films, les bêtisiers, les livres etc. Et comme les tops sont à la mode cette année c’est à moi de vous proposer mon top 5 des meilleurs albums sortis […]

megamix

Peut-être le futurs Aznavour ou le prochain Michaël Jackson figurent dans ce megamix de clips collectés en 2012 sur la toile? …Qui sait?

Animation MUZ

De la musique classique qui s’écoute autant qu’elle se regarde, les notes et les instruments sont représentés par des formes et des couleurs synchronisées aux sons. Le résultat est une sorte de mélange, à la fois beau et éducatif, entre la partition, le séquenceur, Guitar Héro ou encore Fantasia de Disney. Je vous laisse admirer […]