BROKATOF
le blog collectif des membres du collectif
Radio Babel
Categories : Coups de Coeur | Auteur : boutroskatof

Depuis que Marseille n’est plus la capitale européenne du BTP de la culture, la scène locale renait de ses cendres avec des nouveaux projets tous plus excitants les uns que les autres. En ce printemps 2014 le combo live qui attire toutes les oreilles c’est bien évidement Radio Babel, puisque formé de 5 chanteurs, et 1 comédien, tous déjà connu régionalement pour leurs activismes artistiques dans les quartiers les plus musicaux de la cité de Phocée.
Africanistes, occitanistes, vocalistes, arabo-andalouseurs (si si ce mot existe!) dévoués à la poésie de Louis Brauquier leur spiritualité ne manquera de vous faire chavirer mais aussi bouger, car l’équipe comporte un beat-boxeur solide capable d’emmener le tout sur les chemins du hip-hop et de la danse.

Willy, Joos, Fred, Mehdi, Gil et Hervé ont donné rendez-vous à tout Marseille (ville la plus Babelienne du monde) pour fêter la sortie de leur album ce 22 mai à L’Espace Julien, en attendant vous pouvez déguster ces quatre titres par exemple:

Laisser un commentaire

Pour ceux qui on la mémoire courte, le Slinky est ce drôle de jouet gadget en forme de ressort capable de descendre tout seul un escalier !   Un créateur a eu l’idée d’adapter très originalement ce jouet en un costume de spectacle. Le costume « Human Slinky » serait, parait-il, le déguisement le plus cher du […]

Quelque chose se prépare à Espigoule… D’abord l’annonce de la vente du « café du cours » le bar d’Espigoule que Jean Marc tenait depuis plus de 20 ans. Puis il y a quelques semaines la mise en ligne d’une vidéo de la soirée de fermeture du café du cours dans laquelle Momo (l’acteur principal du film […]

Les papiers attirent les papiers, les problèmes attirent les problèmes et un malheur n’arrive jamais seul. Voilà c’est dit, ça fait du bien, j’ai atteint mon quota de proverbe pour cette article. Le phénomène est relativement bien connu, lorsqu’on a le malheur de vouloir régler une situation administrative, on commence par ouvrir les dangereuses enveloppes […]