BROKATOF
le blog collectif des membres du collectif
Top 5 albums 2013
Categories : Coups de Coeur | Auteur : clemd

Bonjour à tous !

Qui dit fin d’année dit récapitulation ou bilan de ce qui c’est passé les 12 derniers mois… Tout y passe : les films, les bêtisiers, les livres etc. Et comme les tops sont à la mode cette année c’est à moi de vous proposer mon top 5 des meilleurs albums sortis en 2013 :

 

5 – IAM – Arts Martiens

On ne présente plus IAM ! Avec plus d’un quart de siècle au compteur ce groupe a enchainé moult albums, mixtapes, album solos… donnant parfois du très bon… et du moins bon. Rassurez-vous s’ils sont dans ce top 5 c’est que leur avant dernier album vaut vraiment le détour (Oui « avant dernier » car moins d’un an après l’album dont je vous parle est sortie « …IAM » dont la personne qui écrit ces quelques lignes n’a pas eu l’occasion d’écouter).
Après s’être séparé de Freeman, le groupe nous pond un CD qui fait vraiment plaisir ! Bien sur les réfractaires diront que ça ne vaut pas l’école du micro d’argent mais avec des textes réfléchis (Pain au chocolat), et des instrus très travaillées (Marvel ou 4.2.1), une ambiance asiatique à souhait (Benkei et minamoto) on prend vraiment plaisir à écouter cet album même s’ il se termine par une touche nostalgique comme le dernier rugissement d’un vieux lion (Dernier coup d’éclat).

On vous laisse juger avec une belle pépite de cette album : Sombres manœuvres/manœuvres sombres :

4 – Phases Cachées – Boule à facettes

Autant le dire tout de suite, pour moi cet EP est LA bonne surprise de l’année ! Le jeune trio (composé de Cheeko Volodia et D’Click) a commencé à sévir via quelques vidéos sur le net. Peu à peu ils se sont forgés une notoriété, leur permettant de sortir cet EP.
C’est étonnant de voir à quel point un CD sorti en 2013 peut être à ce point hiphop ! Le 2nd degrés est omniprésent tout au long de l’album (J’étais pas là ou Ma gueule) mais les MC’s savent aussi être sérieux quand il le faut (Panique sur la ville). Je crois que le morceau qui illustre le mieux cette synthèse entre humour, bonne humeur, et réalisme le tout sur une instru qui claque est « À l’américaine ». Allez moi je vous laisse écouter le featuring Milk Coffee Sugar et je vous dit… What else ?

3 – Rocé – Gunz n Rocé

Dois-je vraiment présenter Rocé ? Surement oui car il est malheureusement trop peu connu. Et pourtant cet artiste qui en est à son 4eme album (le 1er « Top départ » étant sortie en 2001) enchaine les morceaux atypiques avec un flow on ne peut plus technique. C’est extrêmement difficile de mettre Rocé dans une catégorie (dans l’album identité en crescendo il disait « appelle ça du slam du rap du punk ça ne me regarde plus, quand tu mets un pied dans une case sais-tu où l’autre se situe ?« ).
Ce qui fait la signature du rappeur ce sont ses thèmes et ses réflexions hyper poussées que l’on retrouve dans cet album grâce à des chansons comme Habitus ou La vitesse m’empêche d’avancer. On apprécie aussi les sonorités qui sortent de ce qu’il se fait actuellement dans le rap. Mais alors où est le défaut de cet album ? Peut être seulement 11 tracks et on en attendait plus ! (en tout cas moi j’en attendais plus).
Sinon, on retrouve en featuring Manu Key, clin d’œil à « Top départ » où il apparaissait dans un morceau caché et aussi JP Manova pour un superbe duo (ça manque en ce moment les gros duos dans le rap français !) sur Actuel que je vous laisse découvrir :

2 – Gaël Faye – Pili pili sur un croissant au beurre

Vous vous souvenez de Milk Coffee Sugar ci-dessus ? Ben c’est un groupe composé d’Edgar Sekloka et de Gaël Faye. Après avoir sortie un excellent album en 2010, Gaël a donc décidé de sortir un album solo. Comme on peut s’y attendre, les thématiques abordées sont bien plus personnelles (Petit pays, Qwerty, Métis) mais l’ambiance jazzy de son groupe transparait dans certaines tracks comme Isimbi featuring Ben l’oncle Soul. Mais ce CD ce n’est pas juste des bons thèmes et de bonnes ambiances, c’est aussi la plume qui a fait le succès de Milk Coffee Sugar que l’on retrouve ici. Gaël nous montre qu’il est capable d’enchainer les punchlines sur tout un morceau tout seul (Ma femme, Charivari)

1 – Féfé – Le charme des premiers jours

Après voir été dans l’un des meilleurs groupes de rap français (Saïan Supa Crew) Féfé (version courte de Feniksi) s’est mit à la guitare pour avoir son propre style à lui : à mi-chemin entre blue, folk, et rap. Voilà comment résumer en une phrase sa carrière.
Cet artiste nous sort l’album le plus innovant de cette année : On ne s’ennuie pas une minute ! Il réussit à allier mélodies et textes matures et très bien écrit, tantôt graves (Gaule) tantôt nostalgiques (Nous) mais gardant toujours sa propre pâte, son propre style (On me dit).

Féfé

Si vous n’êtes pas encore convaincu qu’il faut acheter cet album je ne sais pas quoi faire d’autre… Ah si peut être mettre un clip :

 

Et pour les moins fortunés d’entre vous, ou ceux qui connaissent déjà tous les artistes cités plus haut, sachez que LZO record a sortie une version digital de l’album Justin Herman Plaza d’Ahmad qui était sortie en 2010 en physique cliquez ici : http://lzorecords.bandcamp.com/album/justin-herman-plaza pour découvrir cette merveille.

Laisser un commentaire

AFRIK'AÏOLI - Marseille

Ce mercredi 22 janvier sortira sur les écrans de France le troisième long métrage de Christian PHILIBERT : AFRIK’AÏOLI ! Pour toute l’équipe du collectif BROKATOF c’est un moment très important car ce projet nous l’avons vu naitre et nous le soutenons fermement depuis le tout début. Pourquoi ? Parce que nous adorons le travail […]

8-bit-pink-floyd_top

Après il y a quelques jours mon article sur les reprises de tubes et de standards au piano solo, voici les reprises de classiques de la culture pop en version 8 bits ! Pour les moins de 25 ans qui n’ont pas connu ces sonorité synthétique primitives, voici la définition trouvé dans Wikipédia : 8-bit […]

Grunge vintage television

TV: C’est deux ou trois décennies évoquées à travers nos histoires de téléviseurs. Hommage à une presqu’antiquité, histoire de la préhistoire d’internet, quand tout était cathodique et où ne pouvais pas lacher un com sous le JT de Bruno Masure. TV: C’est l’abréviation de TéléViseur. TV: C’est un gamin de Bujumbura qui vous parle d’un […]