BROKATOF
le blog collectif des membres du collectif
Fakir en procès
Categories : Mondokatof | Auteur : boutroskatof

L’histoire démarre en 2009, quand un petit groupe de personne décide d’acheter à plusieurs une action Casino pour avoir le droit d’assister à l’assemblée générale des actionnaires du groupe et y poser des questions taquines du genre  » pourquoi les dividendes des actionnaires ne cessent d’augmenter alors que les salariés triment pour des salaires de misère sans être augmentés? ». Parmi ces dangereux activistes, des anciens de chez Moulinex, des anciens gérants de Casino (vous savez ce système ou les gérant d’épicier se font complétement essorer en étant plus ou moins à leur compte…), et quelques autres du journal Fakir, ayant eu le cran d’aller dire ses quatre vérités à M. Jean-Charles Naouri, PDG du groupe Casino, 55ème fortune de France avec 853 millions d’euros, créateur de fonds d’investissement, ancien gérant de la banque Rotschild&Cie est  parmi ce qui se fait de mieux en matière de fossoyeur d’emploi, et de promoteur de la grande distribution comme modèle économique total, incontournable et irréversible à travers le monde.

L’homme qui a « libéré la finance » dans les années 80, s’est tiré de chez Moulinex avec 48 millions d’euros de plus-value, laissant des milliers de salariés sur le carreau et quelques suicides en dommages collatéraux.

« Dans une démocratie normale, Jean-Charles Naouri devrait s’expliquer, en pleine lumière, au journal de 20 heures, devant des commissions parlementaires, sur les choix qu’il a opérés, dans l’ombre, il y a un quart de siècle. » peut-on lire sur le site du journal.

Mais aujourd’hui c’est lui qui demande 75 000 euros de dommages et intérêts pour diffamation.

Alors si vous souhaitez soutenir Fakir, rendez-vous à leur procès qui se déroulera le 28 et 30 novembre à Paris.

Par contre si vous souhaitez plutôt soutenir le grand patron, fleuron de l’économie débridée, commencez par ne surtout pas vous abonner à Fakir et ensuite veillez bien à ne surtout pas écouter la diffamante émission de radio « Là-Bas si j’y suis » de l’époque qui relatait la fameuse intervention à la réunion des actionnaires.

Et pour ceux qui aurait lu tout cet article en pensant qu’on parlait de machines à sous, de roulette et de table de poker, on parlait ici du groupe de grande distribution Casino, ce qui n’a rien à voir.

 


 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Espigoule, bien plus que du cinéma ! En 1995 apparaissait pour la première fois sur les écrans de cinéma, avec le court-métrage la revanche de Monsieur Seguin, le nom d’Espigoule. Dès ce premier film, le réalisateur Christian Philibert s’amuse à mélanger les genres du documentaire et de la fiction pour atteindre un point d’équilibre quasi […]

Nous sommes le 04 novembre et l’opération de hacking citoyen d’Anonymous contre facebook aura lieu demain. Même si d’autres sons de cloches émanant d’autres sources se revendiquant des anonymous affirme qu’il ne se passera rien on peut tout de même s’interresser à la démarche. L’utilisateur lambda du service en apprécie les opportunités d’échange que ce […]

Appel du collectif LA PAZ, qui a réquisitionné un hameau et 5 hectares dans le Gers Le monde d’après… Nous assistons ces dernières années à un drôle de phénomène. Une logique établie comme un idéal indépassable se retrouve brutalement mise en question. Un rêve sublime qui finalement tourne au cauchemar… Aujourd’hui, nous ne savons plus […]