BROKATOF
le blog collectif des membres du collectif
Fakir en procès
Categories : Mondokatof | Auteur : boutroskatof

L’histoire démarre en 2009, quand un petit groupe de personne décide d’acheter à plusieurs une action Casino pour avoir le droit d’assister à l’assemblée générale des actionnaires du groupe et y poser des questions taquines du genre  » pourquoi les dividendes des actionnaires ne cessent d’augmenter alors que les salariés triment pour des salaires de misère sans être augmentés? ». Parmi ces dangereux activistes, des anciens de chez Moulinex, des anciens gérants de Casino (vous savez ce système ou les gérant d’épicier se font complétement essorer en étant plus ou moins à leur compte…), et quelques autres du journal Fakir, ayant eu le cran d’aller dire ses quatre vérités à M. Jean-Charles Naouri, PDG du groupe Casino, 55ème fortune de France avec 853 millions d’euros, créateur de fonds d’investissement, ancien gérant de la banque Rotschild&Cie est  parmi ce qui se fait de mieux en matière de fossoyeur d’emploi, et de promoteur de la grande distribution comme modèle économique total, incontournable et irréversible à travers le monde.

L’homme qui a « libéré la finance » dans les années 80, s’est tiré de chez Moulinex avec 48 millions d’euros de plus-value, laissant des milliers de salariés sur le carreau et quelques suicides en dommages collatéraux.

« Dans une démocratie normale, Jean-Charles Naouri devrait s’expliquer, en pleine lumière, au journal de 20 heures, devant des commissions parlementaires, sur les choix qu’il a opérés, dans l’ombre, il y a un quart de siècle. » peut-on lire sur le site du journal.

Mais aujourd’hui c’est lui qui demande 75 000 euros de dommages et intérêts pour diffamation.

Alors si vous souhaitez soutenir Fakir, rendez-vous à leur procès qui se déroulera le 28 et 30 novembre à Paris.

Par contre si vous souhaitez plutôt soutenir le grand patron, fleuron de l’économie débridée, commencez par ne surtout pas vous abonner à Fakir et ensuite veillez bien à ne surtout pas écouter la diffamante émission de radio « Là-Bas si j’y suis » de l’époque qui relatait la fameuse intervention à la réunion des actionnaires.

Et pour ceux qui aurait lu tout cet article en pensant qu’on parlait de machines à sous, de roulette et de table de poker, on parlait ici du groupe de grande distribution Casino, ce qui n’a rien à voir.

 


 

Laisser un commentaire

Qui peux se vanter de tenir entre ses mains l’album de l’année 2011 ? A l’heure actuelle personne puisque l’opus en question n’existe qu’en fichier mp3 naviguant sur les disques dur de quelques initiés aux nouveaux usages de la musique indépendante. Mais est-ce du « meilleur » album de l’année dernière qu’il s’agit? A voir… C’est surtout […]

la saga des conti affiche du film

Pourquoi inventer des histoires quand la réalité des révoltés dépasse la fiction des endormis? Reprendre le contrôle de l’outil de travail, un vieux rêve qui s’est pourtant réalisé et se réalise encore de nos jours, comme ont pu le montrer certains film comme « Les LIP, l’imagination au pouvoir » ou The Take de Naomi Klein. Ici […]

Le making of musical est un type de documentaire beaucoup moins connu que son cousin cinématographique, mais il permet d’apprendre beaucoup sur l’histoire d’une composition musicale, les secrets techniques d’enregistrement, les anecdotes en studio et d’écouter des pistes isolées. Voici une petite sélection du genre, je compte sur vous pour nous en proposer d’autres.   […]