BROKATOF
le blog collectif des membres du collectif
La surpèche
Categories : Mondokatof | Auteur : boutroskatof

200 mètres, ça vous parle? c’est la largeur que peuvent atteindre des filets de pèche industrielle, soit 23 000 m2, soit près de 500 tonnes de poissons… La disparition massive des poissons dans nos océans s’accélère. On le répète inlassablement depuis des dizaines d’années, pèche + industrie = catastrophe écologique mondiale. Dans ce très bon petit documentaire d’animation réalisé par Greenpeace.

On peut comprendre rapidement l’ampleur du problème et l’impasse politique dans laquelle le monde se trouve : qui peut décider d’en finir avec ce système pour l’ensemble de la communauté humaine puisque aucun organe décisionnel international indépendant des intérêts économiques des multinationales n’existe? Quand inversera-t-on la tendance actuelle qui consiste à rejeter la responsabilité d’un phénomène vers toujours plus anonyme? Quand décidera-t-on d’admettre la responsabilité de tous les acteurs : la grande distribution, les institutions politiques, les constructeurs de bateau de pèche industrielle, les aciéries et les usines sidérurgiques qui permettent la fabrication de ces bateaux, les écoles où on forme des marins capable de faire fonctionner ce type de « navire-moissoneuse de vie marine », les subventions publiques allouées à ce type d’exploitation…

Car le problème est bien là, la surpèche n’est pas un « dysfonctionnement » que l’on pourrait corriger, c’est le symptôme d’un système ahurissant de démesure qu’il faut repenser dans son ensemble. Aucun quota, aucun loi ne pourra endiguer le problème qui n’aura de se cesse de se déporter ou de se transformer : nous devons changer de mode de vie.

Laisser un commentaire

Les lois PIPA et SOPA sont-elles en train d’empiéter sur nos libertés de culture et de savoir ? Ces lois américaines votées par les sénateurs (mais non soutenues par la Maison Blanche) se permettent de sanctionner les sites en infraction avec les droits d’auteurs par le biais des serveurs DNS ! Seront par exemple supprimés […]

« Un collectif d’artiste basé sur un réseau d’échange » voici une formule qui définirait très bien le collectif Brokatof. Pourtant, dans cet article, ce n’est pas de nous que nous parlons, mais bien d’un autre collectif, le collectif Blues’up. En quelques mots, le collectif Blues’up rassemble des musiciens indépendants venus des quatre coins de la planète […]

Tout le monde parle de transition énergétique, de pic du pétrole, de disparition imminente des énergies fossiles et pourtant, rien n’empêche quelques élus de décider la construction d’une retenue d’eau (en béton hein bien sûr, les castors peuvent rester inscrit à pole emploi) qui n’aura d’impact positif que d’alimenter l’irrigation de quelques exploitation agricoles industrielles. […]