BROKATOF
le blog collectif des membres du collectif
Le Napoléon Bonaparte coule
Categories : Mondokatof | Auteur : boutroskatof

Le Ferry « Napoléon Bonaparte » à Marseille à subi hier des rafales de mistral exceptionnellement fortes, si bien qu’il à percuté le quai, cassé ses amarres et qu’on s’affaire actuellement à ne pas le laisser couler. Heureusement pas de victime mais une image que les marseillais ne sont pas prêt d’oublier tant ce gigantesque Ferry de navette Marseille-Corse faisait parti du paysage. On peut y voir un signe annonciateur de notre fameuse fin du monde, ou encore (et ça serait plus sympa) le naufrage d’une vision « impérialiste » du monde qui n’a pas peur de donner à un navire le nom d’un fou furieux responsable de millions de mort en Europe (et pas que…).

Voici quelque clichés attrapés hier vers 18h et dans la nuit, par notre journaliste d’investigation (on est comme ça à Brokatof, on investigue ;)

1 Comment to “Le Napoléon Bonaparte coule”

  1. jerome dit :

    Merci Boutroskatof pour cette belle investigation journalistique ;-)

Laisser un commentaire

Rankin-Taxi-MC-Ragga-Nippon-Japon

C’est la pépite du mois dénichée grâce aux équipes de nuit de la section « veille internationale » des 114ème et 115ème étages du siège de Brokatof (bravo les gars!). Ça s’appelle: « You can’t see it, and you can’t smell it either » ça parle de nucléaire et c’est signé Rankin Taxi & Dub Ainu Band . Attention […]

Obsolescence

  L’obsolescence programmée (aussi appelée « désuétude planifiée ») est l’idée que les fabricants mettraient sur le marché des biens à la durée de vie (technique ou commerciale) délibérément réduite dès la conception pour obliger ou inciter les consommateurs à en acheter des remplacements. Article Wikipédia   Si vous n’avez pas eu l’occasion de voir l’excellent documentaire […]

capture 2011-12-14 à 10.03.25

Décembre, c’est l’heure des bilans, tops et rétrospectives, voici un montage de l’année cinématographique, surtout américaine mais pas que, en 5’48. Et vous quels sont les films qui vous ont marqué cette année ? Montage : GEN I