BROKATOF
le blog collectif des membres du collectif
Le retour des farines animales
Categories : Mondokatof | Auteur : boutroskatof

fievre-aphteuseLa commission européenne a décidé d’autoriser la ré-introduction des farines animales dans les élevages industriels, à compter du 1er juin.

Nouveaux scandales de l’alimentation en perspective? Auront-ils encore le culot d’accuser les graines germées bio ou les oiseaux migrateurs? L’occasion pour le consommateur de se rappeler les épisodes précédents de cette merveilleuse série que nous écrivent les technocrates de Bruxelles:

Fièvre aphteuse
Vache folle
Cheval-Findus
Grippe aviaire

Faites vos pronostics pour les prochaines pandémies:

Saumon fébrile
Lapin scorbut
Typhus thonier…

Des animaux qui ont mangé d’autres animaux, c’est la nouvelle chaîne alimentaire en quelques sortes…
Et n’oubliez pas que la grande distribution, la commission européenne et nos élus s’occupent bien de nous.

2 Comments to “Le retour des farines animales”

  1. Farine dit :

    Farine à quoi tout ça ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Bienvenue à vous visiteurs égarés sur la planète BROKATOF ! Ici, comme chez vous, on parle souvent pour ne rien dire. Parlons créations, parlons actualités, apprenons à réveiller nos hémisphères ! Car un modeste cerveau qui marche, vaut toujours mieux que mille cerveaux en veille. Nous vous souhaitons un agréable séjour et n’hésitez pas […]

Peut-être le futurs Aznavour ou le prochain Michaël Jackson figurent dans ce megamix de clips collectés en 2012 sur la toile? …Qui sait?

Nous avions sur ce site partagé avec vous  une interview de Pierre Diaz  ( vous pouvez la relire en cliquant sur ce lien http://brokatof.com/coups-de-coeur/pierre-diaz/ ), dans laquelle l’artiste s’était livré sans retenue, à l’image de sa musique. Beaucoup d’entre nous s’accordent  pour dire que son jeu au saxophone est d’une grande puissance et d’une grande tendresse à […]