BROKATOF
le blog collectif des membres du collectif
Le Vent de la Révolte
Categories : Mondokatof | Auteur : boutroskatof

La société actuelle, la plus énergivore de l’histoire humaine, est prête à faire les choix les plus aberrants, pour ne surtout pas changer son mode de vie et ses habitudes de consommation. Dans différents endroit du monde, on retrouve les mêmes situations de colonisation territoriales les plus scandaleuses, parfois même au nom du fameux « développement durable ».

« Le Vent de la Révolte » est un film documentaire engagé sur les communautés indigènes bouleversées par l’industrialisation de parcs éoliens dans l’Isthme de Tehuantepec au Mexique. Sur place, les populations se mobilisent pour la défense de leur territoire, pour préserver leurs modes de vie. Au travers de la rencontre avec des personnages impliqués dans le conflit, pêcheurs, paysans, croquis d’une situation qui pointe les dérives des accords de Kyoto.

Trailer : Le vent de la Révolte de Alessi Del Umbria from Tita Productions on Vimeo.

Mais le film N’EXISTE PAS ENCORE, aussi il s’agit de participer à son financement: http://fr.ulule.com/vent-revolte/. Il ne reste plus que 1300€ pour atteindre l’objectif, si vous donner et que la somme prévue n’est pas atteinte, vous ne serez pas débitez, donc vous ne prenez pas d’autre risque que celui de faire aboutir ce projet de documentaire :)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La NASA vient de divulguer l’information dans la nuit, 24h seulement après l’annonce de présence de ruisseau d’eau salé sur Mars, un groupe de recherche à abouti à la quasi-certitude de présence d’eau sur Terre. Véritable séisme dans la communauté scientifique, c’est désormais l’opinion publique mondiale qui prend la mesure de cette incroyable découverte. Qui […]

C’est vrai qu’il a de la gueule cet évènement! La « Capitale Européenne de la Culture » à Marseille, ville du sud de l’Europe au fort taux de chômage où l’on préfère, hélas, braquer le Foot-Locker de la rue St-Fé à la Kalash que de manger des petits fours à des vernissages… On a scié de la […]

En 1999 sortait sur les écrans français « Les 4 saisons d’Espigoule« , premier film d’un jeune réalisateur, Christian Philibert, tourné caméra à l’épaule, sans véritable budget,dans un petit village provençal avec ses vrais habitants.   Le film, toujours à la frontière entre documentaire et comédie, raconte une année de la vie du village d’Espigoule. Il est un […]