BROKATOF
le blog collectif des membres du collectif
l’Obsolescence Programmée
Categories : Mondokatof | Auteur : Jerome

 


L’obsolescence programmée (aussi appelée « désuétude planifiée ») est l’idée que les
fabricants mettraient sur le marché des biens à la durée de vie (technique ou commerciale)
délibérément réduite dès la conception pour obliger ou inciter les consommateurs à en acheter
des remplacements.

Article Wikipédia

 

Si vous n’avez pas eu l’occasion de voir l’excellent documentaire sur ce sujet si représentatif de
notre société, BROKATOF vous offre une séance de rattrapage avec les 4 liens ci dessous (le film
est en 4 parties)

PRET A JETER, un film documentaire de Cosima DANNORITZER (2010)

Partie 1 :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=Gnv1VaErnMU[/youtube]

Partie 2 :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=yf_YjZ77B3s&feature=related[/youtube]

Partie 3 :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=QKymAL_1zCc&feature=related[/youtube]

Partie 4 :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=6gWvEc1Hmms&feature=related[/youtube]

 

1 Comment to “l’Obsolescence Programmée”

  1. Clement dit :

    La 1ere partie a été supprimée.. Voici la vidéo en entier http://www.youtube.com/watch?v=2PdX-2rGBSc

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sOLAt c’est quoi ? Un projet musical d’un chanteur théâtralement masqué comme le fantôme de l’opéra et de 4 instrumentistes virtuoses mélangeant Rap, Jazz, Slam, Fusion, Rock, Funk ou plus simplement, comme ils le définissent si bien, du Hip Opéra. Les compositions sont superbement mises en musique, ça groove, ça swingue, les textes sont intelligemment […]

Après il y a quelques jours mon article sur les reprises de tubes et de standards au piano solo, voici les reprises de classiques de la culture pop en version 8 bits ! Pour les moins de 25 ans qui n’ont pas connu ces sonorité synthétique primitives, voici la définition trouvé dans Wikipédia : 8-bit […]

« Desobeissance civile! » chantait en 2008 Keny Arkana comme un nouvel appel à l’insurrection face à la prédation globale des multinationales sur de plus en plus d’aspects de nos vies: l’alimentation, le transport, le langage, le travail, l’eau et peut-être même un jour l’air… D’autres avant elle on choisi cette voie « non-violente » qui consiste à défendre […]