BROKATOF
le blog collectif des membres du collectif
Gauche ou droite?
Categories : Reflexion | Auteur : boutroskatof

hollande-droite-sociale-ou-centrsime-financierA Brokatof on pense que le langage est notre premier outil de représentation du monde et donc notre terrain commun pour faire grandir et s’épanouir les luttes mondiales qui nous appellent.
C’est pourquoi aujourd’hui j’attire votre attention sur une pratique erronée du langage qui est toujours aussi répandue, malgré la clarté des faits et l’évidence de la situation décrite.

Pourquoi dit-on encore « la gauche » quand on parle du PS?
Pourquoi, même ironiquement, entend-on encore dire « maintenant qu’on a un gouvernement de gauche » au sujet de ce parti politique qui a définitivement laissé tombé les classes populaires pour s’employer à appliquer les réformes anti-sociales sollicitées par le patronat, à organiser la casse des services publics pour en préparer la vente à leurs amis des multinationales, à perpétrer les politiques de sauvegarde du monde de la finance en pleine opération de « hold-up » international ?

Tout le monde s’accorde à dire que ce parti, à part pour quelques questions touchant plus au « moeurs » qu’aux enjeux sociétaux les plus urgents, est un outil terriblement efficace de la droite, de ses valeurs, de ses lobbies, de ses choix politiques et de son mode de gouvernance.
Il n’est pas ici question de montrer en quoi ce gouvernement n’est pas de gauche, il nous faudrait les data-center de google pour en lister les éléments factuels indéniables de manière exhaustive, mais bien d’inviter les gens à changer leur propre langage, à remplacer certains mots, certaines expressions par d’autres plus précises, plus adéquates et finalement plus justes avec la réalité du monde.

Appelons donc un chat un chat et nommons donc ce parti comme un parti de « droite sociale » pour évoquer la nuance avec le capitalisme décomplexé de l’UMP et éviter encore un peu, si besoin est, de confondre ces gens issues des mêmes écoles, des mêmes quartiers et jouant à se mettre, tels des « adversaires » politiques, des deux cotés du terrain de tennis (y compris même sur le perchoir de l’arbitre) pour qu’au final les mêmes intérêts gagnent tous les sets.

Droite « sociale » donc, pour reprendre l’expression de Franck Lepage dans son interview pour le magazine arrêt sur image, ou droite « d’alternance » pour évoquer le « jeu des portillons » qui consiste à faire des aller-retours entre les conseils d’administrations de grands groupes et les fauteuils de parlementaires. Faites votre choix concernant l’adjectif, nous, nous décidons d’oser dire que ce parti, constitué majoritairement de gens ayant souhaité trouver du travail au sein d’une municipalité PS, est « de droite », même si cette distinction « droite-gauche » sert, elle-même plutôt les intérêts de la droite (finir sur un paradoxe était une issue prévisible pour un article sur le langage).

A bon entendeur ;)

Laisser un commentaire

La société actuelle, la plus énergivore de l’histoire humaine, est prête à faire les choix les plus aberrants, pour ne surtout pas changer son mode de vie et ses habitudes de consommation. Dans différents endroit du monde, on retrouve les mêmes situations de colonisation territoriales les plus scandaleuses, parfois même au nom du fameux « développement […]

Un seul plan séquence de 18 secondes aura été nécessaire pour la réalisation du clip HAVOC réalisé par André Chocron. Tourné à la vitesse de 300 images par secondes et ensuite diffusé à la vitesse standard de 25 images par seconde, ce clip n’aura nécessité qu’un seul plan séquence de 18 secondes. Voir le clip […]

Un des chantiers du collectif Brokatof est de réfléchir sur les pratiques professionnelles du secteur artistique. Bien que le collectif ne soit pas réservé aux artistes, il est, de fait, majoritairement constitué de ce sympatique genre d’individus et je souhaite parler ici de ce secteur économique en pleine révolution (numérique?). Il y a quelques temps […]