BROKATOF
le blog collectif des membres du collectif
Rap Français 2012 : Back to the roots ?
Categories : Reflexion | Auteur : clemd

C’est du rap fils, du boom bap pour les fans des années 90

Rappait Ben du Puzzle en 2008. Cet artiste qui rappait dans le même album (Suicide Commercial) Retour en 98 montrait une réelle envie de retour aux sources, à ce qu’on appel l’âge d’or du rap Français.
En effet pour beaucoup, moi y compris, les meilleurs albums de rap Français sont sortis entre 1990 et 2000.

Comment ça se fait ? Pourquoi une époque serait- elle mieux qu’une autre ? Comment on reconnait du rap « old school » ?

Déjà, il est difficile de dire qu’une époque est mieux qu’une autre. Mais penser que les années 90 étaient très bonnes pour le rap en France est une opinion qu’un grand nombre d’auditeurs partagent. Bien sur, ça ne veut pas dire qu’après les années 2000 tout est bon à jeter à la poubelle, non non.

Seulement, les rappeurs les plus « connus » (ou disons « médiatisés » même si c’est deux mots sont difficiles à définir) ont vraiment fait des chefs d’œuvres à cette époque.

Comment reconnaître du rap « old school » ?
Il se démarque par une prod’ « jazzy » plus entrainante que les instrus avec des grosses basses qui se font aujourd’hui. Les thèmes abordés n’étaient pas forcément les mêmes. Les paroles étant plus positives, le rap étant plus « fun » et moins « street » (bien sur il s’agit d’un constat global et il peut y avoir des contre exemples !).

Vous voulez un échantillon ?

1993 : Élucider ce mystère – Soon E Mc

http://www.dailymotion.com/video/xgzslg

1994 : Prose combat – Mc Solaar

Image de prévisualisation YouTube

1995 : Amoureux d’une engime – Les Sages poétes de la rue

Image de prévisualisation YouTube

1995 : Ca fait partie de mon passé – Fabe

Image de prévisualisation YouTube

Evidemment certains rappeurs des années 90 ne posaient pas sur une prod « cool » comme Lone ou le groupe Afrojazz (voir ci- dessous).

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

Pour résumer tout ce que je viens de dire, on est passé de ça :

Image de prévisualisation YouTube

à ça :

Image de prévisualisation YouTube

Qu’en est- il aujourd’hui ?

Alors oui je vous vois vous demander « Ok t’es gentil mais pourquoi nous parler de tout ça ? Quel est le rapport avec ce qu’il se fait aujourd’hui ?  » Que vous êtes impatients…

Aujourd’hui, on peut se demander s’il n’y a pas une sorte de nostalgie dans le rap Français. Par exemple Orelsan avec sa chanson 1990 en référence à cette époque.

Image de prévisualisation YouTube

Qui plus est, ce n’est pas un phénomène isolée, en ce moment un groupe de petits jeunes cartonnent. Quel est leur nom ? 1995 ! Tout est dit ! Il porte la nostalgie jusque dans leur nom. Comme on peut s’y attendre leur musique ressemblent beaucoup à celle des années 90 avec des prods très jazzy rappelant La Cliqua ou les Sages Po’. Ainsi, ce n’est pas par hasard si sur leur 1er maxi on retrouve Zoxea (membre des sages poètes de la rue).

Image de prévisualisation YouTube

En parlant de Zoxea justement… Ce dernier a sorti un album cette année ! Avec qui en feat ? Son crew et Busta Flex !  Pour ceux qui l’ignorent, Zoxea et Busta Flex avait déjà fait un morceau ensemble en 1998 sur l’album de Busta Flex. Le morceau « C’est nous les reustas » fait clairement référence au passé, Busta parle de IV My People, l’ancien label de Kool Shen d’ailleurs ce dernier fait une apparition dans le clip.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

En parlant « d’anciens » rappeurs qui font leur come back… Shurik’n a aussi choisi de sortir un album en 2012.

Ce dernier avait sorti son 1er album en 1998, un an après l’école du micro d’argent d’IAM. Pour information cet album Où je vis, est un classique qui a marqué les esprits, 14 ans après on en parle encore ! Grâce à des instrumentals hors normes tous dans l’esprit japon/medievale et des thèmes atemporel  comme par exemple manifeste avec AKH).  Ce second album sonne bien moins old school que le précédent, le MC ayant choisi de changer d’aborder d’autres types d’instrumental mais on notera quand même son retour, presque 15 ans après ce n’est pas rien !

Image de prévisualisation YouTube

Pour continuer sur la lancée, il faut aussi noter le Radio Bitume de Lino (la moitié d’Arsenik) sorti cette année aussi. Cependant le sujet est un peu particulier, en effet ce projet est censé être une maquette et non un véritable album mais l’artiste vous expliquera mieux que moi.

Je ne sais pas si on peut dire que le groupe Triptik est old school (ils ont fait leur début en 1998) mais eux aussi font un retour cette année et ça fait plaisir ! Rappeur de la même génération, Vicelow a.k.a. la grosse voix du Saian Supa Crew sort aussi un album cette année.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

Pour terminer, en Septembre doit normalement sorti l’album Roi Sans Carrosse d’Oxmo Puccino.

2012 est finalement une année très old school !  A quand le prochain album d’NTM ? Le retour surprise de Fabe ?

Plus sérieusement qu’est- ce que cela veut dire ?

Un retour au source dans le rap est- ce bénéfique ?

D’un côté oui car tout le monde est d’accord pour dire que l’âge d’or du rap Français se situe dans les années 90. Au delà de la musique en elle même il y a je pense un envie de retour à des valeurs plus authentiques, éloignées du cliché du rappeur gangster à la Rohff ou Booba. Car oui en 90 on rappait sans se prendre la tête
sans non plus se prendre pour un gangster. Enfin n’en déplaise à certains, le rap est un art et comme tout art il y a des tendances et un besoin de renouveau. Si l’industrie produit des sons qui se ressemblent il est normal que certains artistes se démarquent.

Bref, ce retour aux sources peut être l’occasion pour le rap de repartir sur des valeurs plus saines à mon goùt.
Cependant, il ne faudrait pas que le rap s’enterre, à trop regarder derriére il pourrait se manger la queue.
En effet, où est l’interet de faire ce qui a déjà été fait il y a 20 ans ?
Il faut que le rap s’inspire du rap des années 90 sans pour autant oublier qu’on est en 2012.
En gros, il faut que ce regard en arriére soit reculer pour mieux sauter.

Pas de jaloux !

J’ai parlé de 1995 mais ce ne sont pas les seuls à faire du rap old school aujourd’hui (du « nouveau rap old school » ? ).  Tout d’abord il y a TIS adepte d’instru posées, de flow hors du commun et de bonne humeur.

Image de prévisualisation YouTube

Et pour terminer, je vous présente Crescendo : une plume aiguisée , de bon jeux de mots et toujours un esprit positif, c’est ce qu’on aime !

Image de prévisualisation YouTube

Si le clip vous a plu vous pouvez télécharger gratuitement sa mixtape ici.

Laisser un commentaire

hollande-droite-sociale-ou-centrsime-financier

A Brokatof on pense que le langage est notre premier outil de représentation du monde et donc notre terrain commun pour faire grandir et s’épanouir les luttes mondiales qui nous appellent. C’est pourquoi aujourd’hui j’attire votre attention sur une pratique erronée du langage qui est toujours aussi répandue, malgré la clarté des faits et l’évidence […]

la saga des conti affiche du film

Pourquoi inventer des histoires quand la réalité des révoltés dépasse la fiction des endormis? Reprendre le contrôle de l’outil de travail, un vieux rêve qui s’est pourtant réalisé et se réalise encore de nos jours, comme ont pu le montrer certains film comme « Les LIP, l’imagination au pouvoir » ou The Take de Naomi Klein. Ici […]

Kafra01

  2 nouvelles recrues rejoignent le collectif BROKATOF :     DJ Kafra, DJ, Pionner du «RUB A DUB» puis de la «JUNGLE» dans le sud de la France. Sa page : http://www.myspace.com/djkafra           et Les Indics, Duo marginal entre Rap brut, idiotie et discours radical . Leur page : http://www.les-indics.com/ […]