BROKATOF
le blog collectif des membres du collectif
Blurred Lines, un plagiat qui se mange chaud
Categories : Zapping du Web | Auteur : boutroskatof

Le carton planétaire « Blurred Lines » de Robin Thike et Pharrell (encore lui!) a un petit goût de déjà entendu… C’est ce que pensent les ayant-droit de Marvin Gaye et la maison de disque de Funkadelic.

Pourtant de l’avis des experts des labos du Brokatof Institute, le titre qui ressemblerais le plus à Blurred Lines ne serait ni « Got To Give it Up » de Marvin Gaye, ni « Sexy Way » de Funkadelic mais le morceau « Whoomp (There it is) » du groupe de rap Tag Team, sorti en 1993.

A vous de juger en écoutant attentivement ces deux très courts extraits:

Blurred Lines:
Blurred Lines

Whoomp (There it Is)
Whoomp

Nous on trouve ça plutôt flagrant mais si vous pensez qu’on abuse, faites-nous le savoir.
Notez que le titre à été un succès classé aux Bilboard américain.

Voici le titre en entier:

Et celui de Thike, bien sûr:

2 Comments to “Blurred Lines, un plagiat qui se mange chaud”

  1. Jerome dit :

    Juste pour un « Yeah Yeah Yeah ! »
    C’est un peu tiré par les cheveux, non ?

Laisser un commentaire

Les lois PIPA et SOPA sont-elles en train d’empiéter sur nos libertés de culture et de savoir ? Ces lois américaines votées par les sénateurs (mais non soutenues par la Maison Blanche) se permettent de sanctionner les sites en infraction avec les droits d’auteurs par le biais des serveurs DNS ! Seront par exemple supprimés […]

Une réflexion m’est venue ce soir, le froid est-il arrétable? enfermable? internable? A t-il le droit d’atteindre de telles températures? Nous n’avons pas le droit de rouler à plus de 130 km/h sur l’autoroute alors pourquoi lui aurait le droit de descendre au dessous de moins 10 par exemple? Les joueurs de hand-ball n’ont pas […]

Tokyo, Annecy, Porto, Venise, St-Malo, la photographe québécoise Peggy Faye ne parcourt pas pour autant des horizons « différents » car il y a un véritable axe de recherche, un sens, un coup d’œil commun dans ce qu’elle choisit de nous montrer: des murs en l’état, des murs mort-vivants, des murs zombies, des murs bien propres sur […]