BROKATOF
le blog collectif des membres du collectif
Blurred Lines, un plagiat qui se mange chaud
Categories : Zapping du Web | Auteur : boutroskatof

Le carton planétaire « Blurred Lines » de Robin Thike et Pharrell (encore lui!) a un petit goût de déjà entendu… C’est ce que pensent les ayant-droit de Marvin Gaye et la maison de disque de Funkadelic.

Pourtant de l’avis des experts des labos du Brokatof Institute, le titre qui ressemblerais le plus à Blurred Lines ne serait ni « Got To Give it Up » de Marvin Gaye, ni « Sexy Way » de Funkadelic mais le morceau « Whoomp (There it is) » du groupe de rap Tag Team, sorti en 1993.

A vous de juger en écoutant attentivement ces deux très courts extraits:

Blurred Lines:
Blurred Lines

Whoomp (There it Is)
Whoomp

Nous on trouve ça plutôt flagrant mais si vous pensez qu’on abuse, faites-nous le savoir.
Notez que le titre à été un succès classé aux Bilboard américain.

Voici le titre en entier:

Et celui de Thike, bien sûr:

2 Comments to “Blurred Lines, un plagiat qui se mange chaud”

  1. Jerome dit :

    Juste pour un « Yeah Yeah Yeah ! »
    C’est un peu tiré par les cheveux, non ?

Laisser un commentaire

Un nouveau titre le dernier jour du mois, tout au long de l’année 2011, ça continue ! Neuvième morceau de l’aventure : « Débile à Souhait » Pour ouvrir la page de téléchargement gratuit, cliquez sur l’image çi-dessous:   Le Titre du mois de septembre est présenté par Mo Aze du Alif Posse : [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=TRDcvs3NZog&feature=feedlik[/youtube]   Page […]

sOLAt c’est quoi ? Un projet musical d’un chanteur théâtralement masqué comme le fantôme de l’opéra et de 4 instrumentistes virtuoses mélangeant Rap, Jazz, Slam, Fusion, Rock, Funk ou plus simplement, comme ils le définissent si bien, du Hip Opéra. Les compositions sont superbement mises en musique, ça groove, ça swingue, les textes sont intelligemment […]

C’est du rap fils, du boom bap pour les fans des années 90 Rappait Ben du Puzzle en 2008. Cet artiste qui rappait dans le même album (Suicide Commercial) Retour en 98 montrait une réelle envie de retour aux sources, à ce qu’on appel l’âge d’or du rap Français. En effet pour beaucoup, moi y compris, […]