BROKATOF
le blog collectif des membres du collectif
Dankon
Categories : Zapping du Web | Auteur : boutroskatof

Mais d’où peut bien venir ce minot qui chante le reggae?

Même si on se doute à sa ganache qu’il n’est pas pakistanais ou chilien (et encore qui sait?) on ne peut pas deviner de manière certaine la région où il habite car la langue dans laquelle il chante n’appartient à aucune nation, à aucun état souverain, (ni à aucun passé meurtrier d’ailleurs…)
Cette langue c’est l’Esperanto, une des seule langue inventée continuant à se développer, fière d’avoir désormais plus de 2 millions de locuteurs dans le monde entier.
Voilà qui devrait intriguer les chanteurs de rock en mauvais terme avec la langue de Patrick Sebastien car l’esperanto peut faire beaucoup plus que rivaliser en musicalité et en groove avec la langue de Margaret Thatcher.

A ce qu’il parait cette langue est extrêmement facile à apprendre et favorise tous les apprentissages de langues étrangères.

Alors on s’y met quand dans les bureaux de Brokatof?

1 Comment to “Dankon”

  1. LECLERCQ Jean-Marc dit :

    Bela kanzono ! Regeo plachas al mi multe. Ni dankas vin Jonny !

Répondre à LECLERCQ Jean-Marc Annuler la réponse.

Les yeux rivés sur nos écrans d’ordinateurs et nos smartphones nous vivons aujourd’hui la tête dans les nuages… Le « Cloud computing », qui consiste à dématérialiser nos données dans des serveurs distants de stockage nous permet bien des avantages. Pourtant ils sont de plus en plus nombreux à tirer la sonnette d’alarme. Et si le cloud […]

Madame, Monsieur, Par la présente lettre, je viens solliciter votre attention car je suis non-demandeur d’emploi, et je cherche à ne pas trouver de travail… Voilà comment commence la « lettre de non-motivation » qu’on peut lire sur le site de Naïm alias L’1consolable, rappeur et chômeur décomplexé comme il l’assume pleinement. Et pour que voyez un […]

Objet emblématique du 20ème siècle, l’utilisation d’automobiles est encore en expansion au 21ème, malgré l’urgence environnementale qu’à commencé à vivre l’ensemble de l’humanité. Sur toute la planète, telle une épidémie massive, le béton se répand sur les sols à une vitesse vertigineuse. Pour comprendre les conséquences de l’utilisation de ces engins il faut prendre en […]