BROKATOF
le blog collectif des membres du collectif
Hitchcock et sa fenêtre
Categories : Zapping du Web | Auteur : Jerome

Pour finir en douceur ce long week-end, voici une jolie petite curiosité trouvée sur internet.

Dans son film « Fenêtre sur Cour » (1954), le réalisateur Alfred Hitchcock filme essentiellement de façon subjective le point de vue de son personnage principal : Un photographe cloué sur sa chaise roulante qui passe ses journées à épier ses voisins.
La mise en scène s’articule donc sur le point de vue limité qu’offre cette fenêtre.

Jeff Demsom, qui est certainement un fan du film, a découpé les séquences en question, il les a montées et assemblées entre elles dans l’ordre chronologique du film pour en faire une superbe vue panoramique de la cour du personnage.
Un bel hommage au maître du suspens et un excellent travail de montage.

 

[vimeo]http://vimeo.com/37120554[/vimeo]
Rear Window Timelapse

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rejoignez les rangs des membres du collectif Brokatof ! Depuis un petit peu plus d’un an maintenant le collectif Brokatof permet à ses membres artistes, créateurs et techniciens de disposer d’un espace d’expression et de diffusion de leurs œuvres (via ce présent blog et les pages facebook, twitter et youtube). Nous avons également mis en […]

Notre collectif lance un projet Ulule pour financer un petit tirage collector du livre « making of » retraçant l’aventure du tournage du film AFRIK’AÏOLI.   Fans de cinéma, fans d’Espigoule et fans de voyage, ne cherchez plus ! Pour les fêtes de fin d’année, demandez le livre « making of » du tournage d’AFRIK’AÏOLI ! Nous allons faire […]

A l’occasion de la sortie digitale, le 10 mai prochain, du nouvel album de Duval Mc, le sulfureux « Etat Second », Brokatof publie, en français, une interview sortie initialement en espagnol pour le journal Desinformemonos en mai 2011. Duval Mc a grandi entouré de torchères, de pollution et de chômage au pied de la seconde zone […]