BROKATOF
le blog collectif des membres du collectif
The Human Slinky
Categories : Zapping du Web | Auteur : Jerome

Pour ceux qui on la mémoire courte, le Slinky est ce drôle de jouet gadget en forme de ressort capable de descendre tout seul un escalier !

 

Un créateur a eu l’idée d’adapter très originalement ce jouet en un costume de spectacle.

Le costume « Human Slinky » serait, parait-il, le déguisement le plus cher du monde (1 Million de Dollars incluant une autorisation d’exploitation sur scène de 5 ans du costume).
Mais le plus incroyable n’est ni son prix, ni l’amusement de voir un homme ressort arc en ciel danser mais bien les possibilités créatives qu’un tel déguisement permet.

Un beau numéro visuel que l’on verra surement fleurir dans les années a venir, très certainement jusqu’à l’overdose, dans tous les music Hall de la planète.

 

http://www.dailymotion.com/video/xm6o2p

2 Comments to “The Human Slinky”

  1. Celine dit :

    Je sais pas si la musique est l’original du morceaux mais si c’ets le cas ce serait bien de changer…
    Par contre effectivement on se demande comment il fait. Pour ce qui est du prix du costume les sources sont-elles fiables ? perso ça me parait un peu beaucoup…

  2. broka-j dit :

    En effet le prix du costume est cher, mais il inclus aussi une licence pour pouvoir se produire en spectacle avec ce costume.
    Un investissement couteux mais qui peut devenir vite rentable.

Laisser un commentaire

Image-Brokatof-logo-eclaire copie

Et voilà c’est fait! c’était à Marseille hier soir, le 30 mars 2012, dans une salle de concert du quartier de la plaine de la belle cité Phocéenne. L’occasion de fêter le lancement du Collectif Brokatof était toute choisie, un concert réunissant deux des piliers du collectif, en l’occurence Kafra et Duval Mc. Mais aussi […]

On se demande bien pourquoi tout se remet à pousser alors que nous sommes le 27 novembre, c’est sans doute dû au changement d’ère dont parlait le calendrier maya: « Changement d’ère tout le monde descend! » et sans qu’on y fasse plus attention on se retrouve à voir pousser des patates en mode « mois d’avril ». J’ai […]

l'édenté

En 1999 sortait sur les écrans français « Les 4 saisons d’Espigoule« , premier film d’un jeune réalisateur, Christian Philibert, tourné caméra à l’épaule, sans véritable budget,dans un petit village provençal avec ses vrais habitants.   Le film, toujours à la frontière entre documentaire et comédie, raconte une année de la vie du village d’Espigoule. Il est un […]