BROKATOF
le blog collectif des membres du collectif
Inspiration Atomique
Categories : Zapping du Web | Auteur : Jerome

Les conséquences d’une catastrophe nucléaire, d’un holocauste atomique ou d’essais nucléaires ont été traités plusieurs fois par le 7ème art et le 4ème (plus connu sous le nom de : musique).
Voici un petit panorama de scènes et de musiques à découvrir ou re-découvrir sur le sujet.

 

Au cinéma

ATTENTION SPOILER !
Cet article peut révéler des éléments d’intrigues qui pourrait vous gâcher la chute d’un film.

Le cinéma s’est plusieurs fois inspiré des conséquences d’une telle catastrophe.

– En 1968, « la planète des singes » prend la liberté, en adaptant le roman du français Pierre Boulle, d’inclure une vision post-catastrophe atomique de notre planète, ce que ne faisait pas à l’origine le livre. Un choix qui a pu désorienter les fans du roman mais qui a fait rentrer le film dans les incontournables du 7ème art grâce notamment à sa magistrale séquence finale.

– En 1992, le blockbuster « Terminator 2, le jugement dernier » nous offre ce qui est encore, 20 ans plus tard, pour beaucoup de cinéphiles la scène la plus traumatisante d’une explosion atomique :

Image de prévisualisation YouTube

– En 1999, l’excellent film d’animation « le Géant de fer« , qui prend pour décors la fin des années 50 aux États Unis, crée une tension de paranoïa sur fond de guerre froide, course à la conquête spatiale et menace nucléaire. Un pays ou les enfants visionnent à l’école des films éducatifs pour leur apprendre à « s’abriter » les mains sur la tête sous la table en cas « d’holocauste Atomique » !
Dans ce film, l’arme nucléaire est utilisée comme solution de facilité, comme une sorte de gros insecticide, pour anéantir l’étranger, un Robot géant venu de l’espace.

– En 1981, le film Malevil traite de la survie d’un petit groupe d’hommes après une explosion nucléaire dont on ignore les causes (surement un accident nucléaire industriel). Le film, qui est l’adaptation d’un roman écrit par Robert Merle reste aujourd’hui, malgré sa diffusion quasi inexistante sur les chaînes de télévision françaises, une référence sur le sujet et pose de réelles questions sur les suites et conséquences d’une telle catastrophe.
Difficile aujourd’hui encore de trouver une bande annonce en français du film, mais ce petit making of d’époque devrait vous donner envie d’en savoir plus : le making of de Malevil

On peut également citer en vrac les films de la série des Godzilla, l’homme qui rétrécit, Docteur Folamour, le dernier Combat, Akira, Mad Max 2, La Jetée, la machine a explorer le temps, the Postman, Hiroshima mon amour, Les Survivants de la fin du mondeLe Monde, la Chair et le DiableWaterworld, qui sont des films qui abordent le sujet indirectement, dans différents genres et de façons plus ou moins réussies.

 

 

En musique

– En 1975, le groupe Allemand Kraftwerk, pionnier de la musique électronique, compose le grand classique « Radioactivity« . La référence musicale sur le sujet.
Image de prévisualisation YouTube

 

– En 1980, le tube « Enola Gay » du groupe de new wave anglaise Orchestral Manoeuvre in the Dark, raconte le vol en 1945 du bombardier B-29 baptiser Enola Gay qui largua sa bombe A « Little Boy » sur la ville de Hiroshima.

Image de prévisualisation YouTube

 

– En 1984, le groupe anglais Ultravox sort sa chanson « Dancing with tears in my eyes« , dont le clip raconte, de façon poignante et romantique, les dernières minutes de la vie d’un couple s’apprêtant à mourir ensemble d’une explosion nucléaire industrielle.
Image de prévisualisation YouTube

 

– En 2008, Duval Mc développe son argumentaire terriblement efficace contre le nucléaire dans son titre « Sortir du Nucléaire » sur des images d’illustrations mêlant images réelles et fiction. Le clip à montrer aux indécis.

Image de prévisualisation YouTube

 

On peut également citer des artistes comme Bob Dylan, Bob Marley, Black Sabbath, ainsi que la liste des artistes soutenant le réseau « Sortir du nucléaire«  qui ont tous pris parole contre la prolifération du nucléaire militaire et industriel.

 

Aujourd’hui

La catastrophe nucléaire de Fukushima est encore récente mais en tout logique nous devrions voir fleurir dans les prochaines années de nombreux films traitant du sujet. Le traumatisme est tel qu’il devrait consciemment et inconsciemment inspirer de nombreux artistes.
Sujet également au cœur de la campagne présidentielle, le nucléaire risque, dans les prochaines années, de faire couler plus d’encre que d’énergie dans nos chaumières.

 

 Si vous avez d’autres références à apporter à cet article, n’hésitez pas à nous les poster en commentaires.

 

 

 

1 Comment to “Inspiration Atomique”

  1. Fabrice dit :

    à voir également, sorti mercredi,  » La Terre outragée », de Michal Boganim.

    http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=190787.html

    et sans oublier le magnifique « Pluie Noire », d’Imamura
    http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=5023.html

Laisser un commentaire

apkass-en marchant vers le soleil-cover

Nous le savons de source sûre, c’est une news qui vaut le détour: Apkass termine l’enregistrement studio de son prochain album. Des wagons d’artistes crèvent l’écran une paire d’années, très peu arrivent encore à faire parler d’eux 5 ans plus tard. Apkass, lui, est arrivé au bon et au mauvais moment à la fois, en […]

Llorca photo de mariage 1 pano

On attache une importance capitale à la photo de mariage, au point de solliciter souvent des professionnels de l’image pour couvrir l’évènement. Mais il faut l’avouer, bien souvent, le résultat est médiocre ou pire, bien trop kitsch. Il existe pourtant, parmi la quantité de professionnels du secteur, quelques petites perles bien trop rares. Des photographes […]

Chaki

Par Julien Girardot, membre du collectif Brokatof.   Il y a 2 ans je montais les bonus du DVD du documentaire marseillais « Nous, princesses de Clèves » de Régis Sauder, dont deux portraits des belles personnes Chaki et Abou. Cette année j’ai monté deux courts-métrages marseillais dans lesquels ils jouent. Il y a des hasards qui […]