BROKATOF
le blog collectif des membres du collectif
La plus belle face du monde
Categories : Zapping du Web | Auteur : boutroskatof

Une jeune anglaise de 18 ans qui vend des barquettes de frites a fait l’objet d’analyses scientifiques sur les proportions de son visage. Le verdict est tombé, cette jeune fille a l’originale caractéristique de porter la plus belle face du monde!
Une distinction qui ne doit pas être forcément facile à porter et qui engendre un phénomène très particulier: l’attention du monde entier, car désormais (et peut-être pour longtemps) son visage apparait en premier sur les moteurs de recherche. Elle n’est ni actrice, ni mannequin mais on peut supposer qu’elle n’aura pas trop de difficulté à trouver bientôt un travail plus gratifiant et plus rémunérateur que les Fish & Chips…

proportion-face-visage-perfection

Florence-Colgate

1 Comment to “La plus belle face du monde”

  1. Loom dit :

    ça craint, est ce que c est comme dieu ? personne ne l’a jamais vu mais tout le monde connait sa photo?
    je serais plus rassuré si j’avais voté pour ce concours … Es- ce en scannant l’humanité que big-brother a désigné cette fillette ou alors est-ce juste une bande de geeks somnolents et tous amoureux de la même boulangère ?
    haha brokatof veille, heureusement :)

Répondre à Loom Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Et si marquer sa position commençait tout simplement par dire non? Dans tous les pays du monde, la Femme peut utiliser ce mot tellement simple pour ne pas laisser sa liberté être remis en pièce… Nous retrouvons le fameux chat Willis From Tunis de Nadia Khiari dans ce petit film d’animation réalisé par Sofyia Voznaya. […]

Habituelle nouvelle, banal épisode, anecdote quasi-fréquente: un cargo s’est échoué sur une côte… Pas de quoi changer de cap, ni de quoi fouetter un goëlan mazouté, encore moins de quoi remettre en cause l’hégémonique industrie pétrolière. Ne vous inquiétez pas les « opérations de pompage » ont commencé, dans quelques mois tout sera comme… comme quoi? peu […]

Espigoule, bien plus que du cinéma ! En 1995 apparaissait pour la première fois sur les écrans de cinéma, avec le court-métrage la revanche de Monsieur Seguin, le nom d’Espigoule. Dès ce premier film, le réalisateur Christian Philibert s’amuse à mélanger les genres du documentaire et de la fiction pour atteindre un point d’équilibre quasi […]