BROKATOF
le blog collectif des membres du collectif
Montage dans le nuage
Categories : Zapping du Web | Auteur : Julien Girardot

Une compagnie américaine d’origine norvégienne, Wevideo a lancé récemment une plateforme de montage vidéo entièrement en ligne, c’est-à-dire dans le fameux « cloud » (nuage) dont on nous rabat les oreilles.

Concrètement vous travaillez directement votre montage dans n’importe quel navigateur après avoir chargé sur le site vos fichiers vidéo, musiques, photos ou autres médias. L’interface est simple et accessible pour des débutants et permet l’essentiel de ce que proposent les principaux logiciels de montage.

On peut créer un compte gratuitement, limité à 1 Go de données et en qualité des images, suffisant pour vous faire une idée et créer votre propre clip de Duval MC. Il existe ensuite des formules payantes par abonnement mensuel allant de 6,99$ à 79,99$ par mois (5,4€ à 61,7€) en ce moment en promotion jusqu’en mars 2012. L’abonnement permet l’accès à un catalogue de 390 morceaux de musique pour vos montages, offre une meilleure résolution des images et plus d’espace de stockage. Youtube proposait également une solution de montage en ligne basique : Youtube Video Editor, Wevideo est maintenant accessible en tant que plugin directement dans votre compte Youtube, ce qui leur permettra sans aucun doute de toucher un public beaucoup plus large (http://www.youtube.com/create.)

 

C’est une initiative intéressante mais un peu chère à mon goût de monteur fauché, notamment pour des utilisateurs un tant soit peu exigeants. iMovie présent d’origine sur tous les Macs semble déjà plus puissant (pour ceux qui peuvent s’offrir un Mac) et même la dernière version de Final Cut Pro coûte 240€, soit moins qu’un abonnement d’un an à la formule intermédiaire de Wevideo. Il existe aussi des logiciels libres et gratuits pour PC et Linux qui sont en amélioration constante : Lightworks, Cinelerra et bientôt Videolan Movie creator par les créateurs du fameux lecteur vidéo VLC.

Le principal intérêt et atout de Wevideo réside dans la possibilité de créer des projets collaboratifs : il suffit d’un seul compte pour inviter plusieurs participants et chacun peut mettre la main à la pâte où qu’il soit pour peu qu’il dispose d’une connexion internet. Cela peut être formidable dans le cas d’ateliers vidéo avec de nombreux participants ou de projets à plusieurs mains dans différents pays, par exemple. Pas besoin d’installer un logiciel sur plusieurs ordinateurs et chacun peut alors proposer des montages différents à partir des mêmes images.

On se prend à rêver d’une version gratuite moins limitée, mais il ne faut pas se leurrer, le stockage et la bande passante ont un coût élevé et la vidéo en est gourmande. Peut-être que le partenariat avec le géant Youtube permettra de développer le versant gratuit une fois que cette toute nouvelle compagnie sera plus solide économiquement.

Laisser un commentaire

Il tourne à plein régime depuis une semaine, on pouvait pas prendre le risque que vous ne le voyiez pas, (et dire qu’il vas falloir attendre septembre pour entendre l’album), en attendant, envoie la session qui met la patate GF featuring Tumi, met le volume, fais tchouker!

Je vous propose aujourd’hui de découvrir le travail de création et de couture d’Amandine Marou. Cette ancienne monteuse de cinéma a conservé ses ciseaux pour se lancer dans la création de Sacs, de pochettes , trousses, doudous et chapeaux personnalisables à souhait…   Vous cherchez une trousse assortie à votre cartable ? Vous voulez trouvez […]

Par Julien Girardot, membre du collectif Brokatof.   Il y a 2 ans je montais les bonus du DVD du documentaire marseillais « Nous, princesses de Clèves » de Régis Sauder, dont deux portraits des belles personnes Chaki et Abou. Cette année j’ai monté deux courts-métrages marseillais dans lesquels ils jouent. Il y a des hasards qui […]